03-gravure

Ce château a été construit au Moyen Âge, en 1312. Son histoire est donc longue de sept siècles, pas moins ! Il a été dauphinois, puis savoyard pour enfin devenir français.

Demeure seigneuriale après la victoire savoyarde, il fut la résidence de René de Lucinge (1553-1624), diplomate, écrivain et humaniste. Ambassadeur  de Savoie auprès du roi Henri III, il fut l’un des négociateurs du traité de Lyon (1601) qui rattache les pays de l’Ain à la France, sous Henri IV.

Après une première restauration au milieu du XIXe siècle,  le château des Allymes, classé monument historique en 1960, est à nouveau sauvé de la ruine et ouvert au public dès 1966. Animé par l’association des Amis du château des Allymes, il accueille, depuis lors, expositions, concerts, conférences… Il est la propriété de la commune d’Ambérieu-en-Bugey depuis 1984.

Une synthèse de l’Histoire du château réalisée par Paul Cattin

L’un des meilleurs historiens de Rhône-Alpes, l’archiviste Paul Cattin, réalisa en 1991 une synthèse très éclairante de l’histoire du château des Allymes pour une monographie publiée par l’Association (qui est actuellement épuisée). En voici l’essentiel…