018. Pleuvoir des hallebardes

Cette expression date du XV° siècle et signifie pleuvoir très fort ou à verse. La hallebarde est une arme de guerre: c’est une sorte de lance longue et pointue qui pénètre bien dans les corps des ennemis et de leurs chevaux. La métaphore est facile avec la pluie glaciale qui peut nous transpercer quand elle Lire plus …

017. Être taillable et corvéable à merci

Cette expression signifie qu’on est exploitable à volonté. À l’époque médiévale, la taille est un impôt direct perçu par le seigneur et payé par les roturier placés sous sa protection et notamment ses serfs (c’est-à-dire les paysans non libres). Le serf était aussi corvéable, c’est-à-dire qu’il devait offrir des journées de travail à son seigneur: Lire plus …

016. Payer en monnaie de singe

Payer en monnaie de singe signifie arnaquer, ne pas payer réellement, payer en fausse monnaie. Au XIII° siècle, Saint-Louis instaure une taxe pour le franchissement du pont sur la Seine entre la rue Saint-Jacques et l’Île de la Cité. Ceux qui désiraient emprunter le pont devait s’acquitter d’un droit hormis les forains, bateleurs et jongleurs Lire plus …

015. Faire bonne chière

À l’origine, cette expression signifie faire bonne figure, être accueillant. Chière est un mot d’ancien français qui se transformera en chère et qui signifie visage (du latin cara). Au XVII° siècle, une confusion a lieu avec l’homonyme de chère, chair et le sens de l’expression se modifie. Quand on fait bonne chair, on mange de Lire plus …

014. À la queue leu leu

À la queue leu leu dérive de l’expression À la queue du leu le leu. Le leu étant le loup, animal trés répandu dans les campagnes au Moyen-Âge. Cette expression fait référence à la façon dont se déplacent les loups en meute, les uns derrière les autres, “à la queue leu leu”.

013. Tenir le haut du pavé

Tenir le haut du pavé signifie être de la haute société. Au Moyen-Âge, le tout-à-l’égoût n’existe pas, les gens balancent leurs eaux usées et excréments depuis les étages des maisons. Les maisons médiévales urbaines ont alors un empattement au sol relativement réduit par rapport aux étages dont les encorbellements permettent de gagner en espace au-dessus Lire plus …

012. Passer l’arme à gauche

Au Moyen-Âge jusqu’à récemment, la main gauche était considérée comme la mauvaise main, la main du “diable”. À l’époque médiévale, 99.9% des chevaliers étaient donc droitiers ou par la force des choses, le devenaient. Un château-fort était considéré comme conquis quand la terrasse du donjon était prise. Pendant la construction du bâtiment, on faisait donc Lire plus …

011. Être de bon aloi

Cette expression attestée dès le XIII° siècle signifie être de bonne qualité. En effet, aloi est la forme ancienne de alliage. Le bon aloi, c’est le bon alliage, celui de cuivre et d’étain en proportions respectées afin que l’on puisse distinguer la bonne monnaie (sonnante et trébuchante !) de la mauvaise et parfois fausse monnaie Lire plus …

010. Être sur la sellette

Depuis le Moyen-Âge jusqu’à la Révolution, dans les tribunaux, on faisait asseoir l’accusé, présumé coupable, sur un petit tabouret appelé sellette. Il se trouvait donc dans une position d’infériorité par rapport à ses accusateurs et ses juges, d’autant plus qu’on le présentait les fers aux pieds. Être sur la sellette signifie toujours être soumis au Lire plus …

009. Faire ripaille

Cette expression date du XV° siècle. Ripaille est un domaine situé sur les bords du Lac Léman, maintenant dans le département de la Haute-Savoie. En 1422, le Duc de Savoie Amédée VIII dit Le Pacifique s’y installe en retraite après la mort de sa femme, Marie de Bourgogne. Il y fait d’ailleurs construire le château Lire plus …