028. Aller à la selle

Au Moyen-Âge, la selle désignait l’endroit où l’on asseoit, que ce soit la selle d’un cheval ou un siège. À partir du XIV° siècle, on commence à appeler “selle aisée” la chaise percée où les gens fortunés faisaient leurs besoins. C’est au XV° siècle que naît l’expression aller à la selle qui signifie aller déféquer, Lire plus …

026. Avoir voix au chapitre

Au Moyen-Âge, les congrégations religieuses étaient souvent dirigées par un conseil appelé le chapitre. Seuls les chanoines qui participaient à l’organisation de leur ordre avaient le droit de débattre et de prendre des décisions alors que les autres religieux, bien qu’ils aient l’autorisation d’y assister, devaient rester silencieux et se contenter d’exécuter les décisions: ils Lire plus …

024. Se mettre en rang d’oignon

Cette expression n’a rien à voir avec les bulbes qui nous font pleurer ni même avec l’époque médiévale ! Elle date en effet de la Renaissance. En 1576 et en 1588 se tinrent à Blois des États Généraux. Artus de la Fontaine-Solara, baron d’Ognon, était le maître de cérémonie et son rôle était d’assigner les Lire plus …

023. Jeter aux oubliettes

Les oubliettes sont les prisons souterraines aménagées dans les châteaux-forts où on enfermait les prisonniers qui y mouraient de faim et de soif. Au XV° siècle, on dit d’ailleurs mettre en oubliette. Ce n’est qu’au XIX° siècle que l’expression prend sa forme actuelle. Jeter aux oubliettes signifie que l’on met quelque chose de côté pour Lire plus …

022. Faire la nique à quelqu’un

Cette expression date du XIV° siècle et signifie se moquer. Cela viendrait d’une autre expression faire le niquet, un geste obscène, un signe de mépris (on dirait, de nos jours, un doigt d’honneur). Le mot niquet viendrait du mot arabe nikah qui signifierait faire l’amour, ce mot aurait aussi donné le verbe forniquer. On suggère Lire plus …

021. Avoir maille à partir

Lorsqu’on a maille à partir avec quelqu’un, c’est que quelque chose nous oppose à cette personne, que l’on a un différend. Dans cette expression, le verbe partir doit être compris dans son sens ancien, c’est-à-dire partager. Quant à la maille, c’était au Moyen-Âge la plus petite pièce en circulation, qui valait la moitié d’un denier. Lire plus …

020. Avoir la dalle

Depuis les années 60, on dit aussi crever la dalle, autrement dit avoir très faim. Au XIV° siècle, la dalle désigne une rigole, une gouttière. On la compare rapidement à la gorge, à l’oesophage par lesquels transitent boissons et aliments. La dalle devient synonyme de bouche. Ainsi au Moyen-Âge, quand on a très soif, on Lire plus …