046. Pendre haut et court

Au Moyen-Âge, les éxécutions par pendaison étaient monnaie courante. Elles étaient donc publiques et devaient marquer les esprits.

Il fallait donc qu’un maximum de personnes puisse voir le spectacle. Aussi pour que toute la foule puisse voir le pendu, il fallait le prendre “haut”.

Ensuite il ne fallait pas que ça coûte trop cher. Le prix de la vie du condamné valant moins que le prix de la corde qui servait à le pendre, on pendait “court”. Cela voulait dire qu’on utilisait le moins de corde possible afin de faire quelques précieuses économies.

Aujourd’hui, l’expression signifie que l’on souhaite voir quelqu’un se faire humilier sur la place publique, par idée de vengeance.