Semaine du 18 au 24 juillet

-Atelier héraldique mercredi 28 juillet à 15 h (5 euros)

-Visites nocturne, samedi  23 juillet à 21 h

IMG_6851

Une découverte costumée et nocturne du château et ses sept siècles d’histoire. Avec la participation de la compagnie de Mont-Denis et de la colporteuse de mots

(tarif 7 euros/5 euros/gratuité)

Exposition de maquettes d’engins de guerre médiévaux.

Cour du château, samedi 9 et dimanche 10 juillet
10 h-12 h 30, 13 h 30 à 19 h

 

Poliorcetique-8_Balaruc-2012

Venez découvrir les modèles réduits de nombreux engins de guerre médiévaux en compagnie du concepteur de ces maquettes, Stephane Martinez.

 

 

Conférence aux archives départementales: Armes du diable. Arcs et arbalètes au Moyen Âge

Par Valérie Serdon, Maître de conférence en histoire et archéologie médiévales au Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (Nancy)

  le 1er juillet aux Archives départementales de Bourg-en-Bresse, 18 h

arbalete03

Le titre de la conférence est inspiré par la condamnation papale de l’usage de l’arbalète entre chrétien lors du second concile de Latran en 1183. Les armes de traits (arcs et arbalètes) et leurs redoutables projectiles appartiennent pleinement « au paysage » médiéval. Valérie Serdon (spécialiste de la matière) présentera les différents types et usages de ces armes terriblement meurtrières, tueuses du dauphin Guigues VIII durant la guerre delphino-savoyarde, thème de l’exposition organisée au château des Allymes.

 

Entre Savoie et Dauphiné: l’Ain en guerre (1282-1355)

 

Ms_863_000014Avant la paix de 1355 qui fixa, sur le Rhône, la frontière entre le Dauphiné et le comté de Savoie, ces deux grandes principautés se livrèrent une guerre qui débuta en 1282. Ce fut une guerre de marche, tenace, à la fois longue et intermittente, limitée dans ses procédés et ses objectifs, sorte de guerre de cent ans régionale.

A la lumière des sources manuscrites fournies par les comptabilités savoyarde et dauphinoise, du matériel militaire mis au jour par des fouilles archéologiques dans les châteaux et les bâties de l’Ain et de grandes maquettes de forteresses, cinq associations patrimoniales avec la participation du Conseil Départemental de l’Ain et du Centre Interuniversitaire d’Histoire et d’Archéologie Médiévale (CIHAM) proposent une exposition inédite sur cette guerre peu connue.

Plusieurs maquettes remarquablement détaillées représentant de grands châteaux régionaux et des fortins, appelés bâties, nés dans le cadre de ce conflit occuperont toute une salle du château. Des vitrines présenteront de très nombreux éléments militaires de cette époque (boulets de pierre, carreaux d’arbalètes, pointes de flèches, d’impressionnants dards d’espingalles, un riche matériel équestre, etc). Le nerf de la guerre aura sa place par la présentation de différentes monnaies ayant cours à cette époque. Une douzaine de grands panneaux expliqueront au public l’histoire et les éléments politiques, sociaux et économiques de cette guerre.

Cette exposition, placée sous la direction scientifique d’Alain Kersuzan (CIHAM), se tiendra au château des Allymes à Ambérieu-en-Bugey du 11 juin au 5 novembre 2016.

Quatre conférences complèteront la connaissance de cette guerre.

 

11 juin au château de Meximieux, 18 h (Avenue dicteur Berthier, entrée en face du collège) : Causes, évènements et résolution de la guerre delphino-savoyarde par Alain Kersuzan.

1er Juillet, Archives départementales de l’Ain, 18 h : Les armes du diable, arcs et arbalètes au moyen âge par Valérie Serdon.

23 septembre, salle Saint Anthelme à Belley, 18h : le siège de Varey et la bâtie de Gironville (1324-1325) par Jean-Michel Poisson.

7 octobre, Espace 1500 à Ambérieu-en-Bugey, 18h : La guerre au temps de Jeanne d’Arc par Philippe Contamine.

Rétrospective Jacques Flacher

Exposition du 5 mars au 28 mai 2016

« Je peins la réalité, le quotidien. L’émerveillement de l’œil devant la lumière, la qualité de la lumière »

Il y a 50 ans, Jacques Flacher exposait son travail pour la toute première fois. La Ville d’Ambérieu-en-Bugey, en partenariat avec les Amis du château des Allymes et de René de Lucinge, est heureuse d’accueillir en ses murs la rétrospective des œuvres de ce peintre dont la réputation va bien au delà de son Bugey d’adoption.

Flacher V2(1)

 

 

 

 

 

 


Dimanche 1er mai: énigme au château

Malgré un temps bien maussade, la première animation familiale au château a rassemblé près de 80 Personnes pour se pencher sur les énigmes des neuf preux.

Il fallait trouver le nom de Lancelot, qui porte les mêmes armoiries que le seigneur des Allymes et le chevalier intrus était Hector

Les gagnants du pass annuel sont Rose Lanaille d’Ambérieu-en-Bugey, Clarisse Renaud de Bourg-en-Bresse et Didier Bernard de Gravelles le haut

 

Affiche énigme château mai 2016

 

IMG_5910 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouveauté : une salle d’armes

IMG_1384
Elle a été inaugurée le samedi 7 novembre. Cette salle présente les armes utilisées au XIVe siècle, période de construction du château (entre 1312 et 1321). Une salle à ne pas manquer ! Plus d’infos.

souscription

La souscription lancée en 2015 continue en 2016. La ville d’Ambérieu en Bugey avec l’association des Amis du château des Allymes se lancent dans un grand projet : récolter les fonds nécessaires pour lancer des travaux de restauration du château. 20 000 € ont été collectés 6 mois après le lancement de l’opération. Vous aimez le château ? Participez !

Quelques brèves de 2015…

11990565_552326218239311_8353070913425899276_n
- – - Du 12 septembre au 30 novembre 2015, se tint l’exposition « Matière à réflexion » sculptures, peintures et installations. Jean-Jacques Dalmais présentait un ensemble d’œuvres récentes et plus anciennes. Sculptures, peintures et installations nous invitent à l’émotion par une douce et poétique ballade à l’abri du château. Quelques photos de l’exposition…

- – - Plus de 1000 personnes sont venues pour la Chasse aux fantômes les 30 et 31 octobre dernier. Merci pour votre fidélité ! Pour les réponses aux énigmes : cliquez ici.

- – - Retour sur la programmation 2015. La programmation 2016 est en cours d’élaboration et sera prochainement en ligne.